La Ve République a 60 ans !

Née de la Constitution adoptée le 4 octobre 1958, sur les ruines d’une IVe République affaiblie par d’innombrables luttes politiques intestines. Forgée par, et pour, une personnalité aussi imposante que celle du Général DE GAULLE. Destinées à accompagner d’énormes changements sociétaux, comme l’abolition de la peine de mort, ou le mariage homosexuel. Décriée pour l’omniprésence du Président de la République. Contestée pour l’inutilité de ses chambres parlementaires. Respectée pour sa longévité et sa cohérence.

De nombreuses voix s’élèvent aujourd’hui et souhaiteraient clouer l’oeuvre constitutionnelle au pilori.

Pourtant, faut-il vraiment abandonner la Ve République ?