Divorcer, c’est aussi se poser les bonnes questions !

Préparer son rendez-vous avec son avocat lorsque l’on veut divorcer est très important. Lors de ce rendez-vous, vous pouvez, et même êtes encouragés, à poser un certain nombre de questions afin de s’armer le mieux possible pour la suite de la procédure.

S’intéresser à l’avocat consulté

Vous avez choisi un avocat. Mais à ce stade, rien ne vous empêche de seulement vous renseigner et de faire une comparaison avec d’autres professionnels. S’interroger sur les honoraires est tout à fait normal. A ce titre, 3 questions méritent d’être posées à votre avocat :

  1. A combien s’élèvent ses honoraires en fonction de la procédure de divorce choisie et que comprend exactement ses honoraires ?
  1. Quel sera le montant des frais supplémentaires en cas de prolongement de la procédure de divorce (renvoi, appel, etc) ?
  1. Accepte-il l’aide juridictionnelle ?

S’informer sur les procédures de divorce

Il existe en France différentes procédures de divorce. Toutes ont leurs particularités. Les délais et les investissements personnels ne sont pas les mêmes. Votre avocat saura vous guider. Vous pouvez devancer sa présentation en lui posant les 3 questions suivantes :

  1. Quels sont les différentes procédures de divorce existantes et laquelle correspond le mieux à ma demande ?
  1. Quelles sont les différentes étapes de la procédure de divorce choisie et sa durée moyenne ? Vous pouvez retrouver un descriptif détaillé des étapes de la procédure amiables en vous procurant mon ebook « Comment divorcer à l’amiable ? », disponible ici.
  1. Est-il possible de changer de procédure de divorce une fois le dossier déposé, et si oui comment ?

S’interroger sur les conséquences du divorce

Divorcer n’est pas anodin. Peu importe la procédure choisie, cela impliquera forcément un certain nombre de conséquences à court, moyen et long terme. N’hésitez pas à aborder les domaines que vous pensez important pour vous. Les questions suivantes doivent permettre de vous aiguiller dans ce processus :

  1. Devons-nous effectuer le partage du patrimoine commun ou est-ce le juge qui effectuera ce partage ? Le recours à un notaire est-il indispensable ?
  1. A quoi correspond exactement la prestation compensatoire et doit-elle être envisagée ?
  1. Le partage du patrimoine est-il imposable ?
  1. Qui fixe les modalités de résidence et le montant de la pension alimentaire des enfants ?

Toutes les conséquences du divorce ne peuvent pas être prévues lors de ce premier rendez-vous. Mais votre avocat vous informera sur les premières démarches à effectuer, ainsi que sur les questions qui peuvent être envisagées ou discutées entre les conjoints suite à cette entrevue.


Lorsque vous aurez réponse à toutes ces questions, vous aurez une vue globale de la procédure à venir. Vous pouvez bien entendu avoir d’autres interrogations, d’autres angoisses. Votre avocat est là pour vous rassurer, vous guider et défendre vos intérêts. Il est à vos côtés.